Le choix d’une mise en conformité efficace

Depuis le 1er septembre 2023, une nouvelle loi sur Les Données Personnelles suisse, remplace l’ancienne loi fédérale qui s’est avérée dépassée face à l’évolution technologique et l’arrivée de l’Intelligence Artificielle. La nLPD est applicable dans toutes les organisations privées et publiques de la confédération qui détiennent et utilisent des données personnelles d’employés, de clients ou d’une certaine catégorie d’individus, les patients d’hôpitaux par exemple. La complète révision de la LPD a permis d’adapter les directives aux enjeux technologiques et sociaux contemporains. Cette loi concerne également les organisations étrangères qui ont un impact sur les individus du territoire Suisse, même si leurs actions proviennent de l’étranger.

Cette loi est un enjeu pour toutes les entreprises suisses qui jouent un rôle significatif dans le panorama européen, car elle a obtenu la décision d’adéquation au Règlement Général sur la Protection des Données Personnelles» UE 2016/679, ci-après RGPD, de la part de la Commission Européenne. Ainsi toute société suisse conforme à la nLPD est considérée alignée au règlement européen et de ce fait les flux de données personnelles sont libres entre la Suisse et l’Europe et vice versa. La nLPD s’applique à l’ensemble des entreprises situées en Suisse, quelle que soit leur taille.

Concernant les citoyens suisses, la nLPD améliore le traitement des données personnelles tout en leur accordant de nouveaux droits pour garder le contrôle des données et éviter toute sorte de discrimination.

Il est important de souligner que la conformité à la nLPD est un avantage concurrentiel dans les affaires et le commerce, car la nLPD encourage les entreprises à adopter des mesures de sécurité appliquées au contexte et au risque potentiel engendré par l’utilisation des données personnelles et des mesures de prévention pour éviter toute perte de donnée. Les sociétés inspirent donc confiance envers leurs consommateurs et partenaires commerciaux.

dataism souhaite pouvoir donner des informations concrètes aux entreprises suisses à travers un rendez-vous périodique, la newsletter Data Management et Business, dont l’objectif principal est d’expliquer comment utiliser les données pour exceller dans les affaires et faire rentrer les entreprises dans une perspective de culture des données en général. Car c’est en prenant en compte de l’ensemble des activités qui cadencent la vie de la société qu’une organisation réussit à faire culture auprès de son personnel et de ses stakeholders et à utiliser les meilleures pratiques pour son propre business.

Dans cette newsletter, nous analyserons les aspects principaux de la nLPD tout en gardant à l’esprit les conseils et lignes directrices des autorités européennes qui sont en grande partie applicables dans le contexte helvétique. En effet, le RGPD, qui s’applique en Europe depuis 2018, a donné l’occasion aux autorités européennes de réaliser de nombreux contrôles et de donner des avis spécifiques, sur l’application des obligations prévues mais aussi sur l’utilisation des nouvelles technologies et de l’IA.

Data Management et Business donnera tout au long de son parcours des conseils pratiques et des réflexions focalisées pour faire rentrer les données dans la culture d’entreprise et dans vos affaires et vous permettre d’utiliser les données pour prendre des décisions avec le recul nécessaire.

Juste quelques chiffres du McKinsey Global Institute pour illustrer cette évolution qui indique que les entreprises data-driven, qui exploitent leurs données d’une manière organisée les utilisent pour soutenir les choix stratégiques. Dans le cadre de cette étude, ces entreprises ont 23 fois plus de chances d’obtenir de nouveaux clients par rapport à leurs concurrents, 9 fois plus de chances de fidéliser les clients ainsi obtenus et 19 fois de possibilités d’augmenter leurs bénéfices par rapport à la moyenne.

Fabienne Flesia

👉 Inscrivez-vous à notre newsletter “Data Management et Business” sur notre page Linkedin.

Condividi

Post Recenti

Marketing e LPD: guida operativa – Parte 1

La transparence pour qui ?

Il diritto di accesso nella LPD